Fondation Maréchal LECLERC de HAUTECLOCQUE

Châlons-en-Champagne 1997

 

Châlons-en-Champagne

 

Pour tenir compte de l’évolution du contexte géostratégique, une réforme en profondeur de la Défense nationale a été initiée en 1996.

Elle comporte la professionnalisation progressive des armées, donc de la 2e DB, une déflation des effectifs de l’armée de terre et une restructuration en deux étapes :
1997-1999 : Réduction du nombre de régiments et réorganisation des forces.
2000-2002 : Réorganisation des chaînes de commandement, de formation et de soutien.

Bien que son existence ne soit pas remise en cause dans cette première étape, 1997 comporte pour la 2e DB la dissolution de trois régiments :
le 5e RI, le 2e RD et le 2e RCS, le transfert à Noyon du RMT et l’installation à Châlons-en-Champagne de l’état-major qui fusionne avec celui de la 10e DB.

Ses régiments vont ainsi vivre quatre évolutions majeures :
– modification des structures;
– professionnalisation;
– accroissement du taux d’encadrement;
– renforcement en personnel civil.

 

 

 

 

 

Parallèlement la modernisation des équipements se poursuivra, notamment avec la mise en dotation du char Leclerc dans les régiments de chars.

A compter du 5 septembre 1997, la 2e division blindée de Châlons regroupera temporairement les régiments non dissous de la 2e et de la 10e DB actuelles.

Comme par le passé, elle aura à intégrer de nouvelles unités et à rassembler de nouveaux soldats, tous volontaires pour l’action.

Nul doute qu’elle s’attachera à leur transmettre l’héritage de patriotisme laissé par ses glorieux anciens,
et qu’elle saura leur inculquer les principes du général Leclerc :

– l’enthousiasme, car on ne fait rien de solide, sans joie,

– la camaraderie, qui rassemble les hommes dans la même direction,

– la compétence, qui fait donner le meilleur de soi-même, où que l’on soit,

– la volonté, enfin pour donner un but possible à sa vie.

C’est le prix à mettre pour tout réussir.

Et tout alors, est possible…